zoosk

Mon expérience sur Zoosk

Lorsque j’ai vu qu’il était nécessaire de payer pour utiliser zoosk, j’ai tout de suite voulu crier à l’arnaque. Mais, l’homme étant naturellement curieux j’ai cédé et ai souscris à l’abonnement sans me douter une seconde que j’allais devenir l’homme le plus heureux au monde, l’espace d’un court instant.

Mes  premiers pas

Mes premiers jours sur zoosk ne furent pas si emballant que ça. Quelques discussions çà et là mais rien de vraiment concret. Je commençais même  à penser que ce portail était une perte de temps, vu les rencontres que j’y faisais. Aucune de celles que je rencontrais ne me convenais vraiment et je n’étais pas là pour me faire des amis. Jusqu’à ce que je tombe sur Eva une métisse franco-hispanique au teint basané qui en ferait pâlir plus d’un. Je me dis enfin que la chance me sourit et que ce sera enfin mon jour. Nous discutons et je sens qu’avec cette demoiselle je peux avoir quelque chose de concret jusqu’à ce qu’elle m’avoue avoir un copain dans la vie et qu’elle n’est dans le site que pour se faire des amis.

Une désillusion qui en appelle une autre

zooskSuite à ma première désillusion avec Eva, je décidais de ne pas me décourager et de continuer mes investigations sur zoosk. Et grâce à la recherche avancée, je découvris de nombreux profils intéressants. Parmi eux, je fus subjugué par la beauté d’Anne. Un visage fin et un nez droit qui lui conférait encore plus d’élégance. Une chevelure d’un blond soyeux lui donnait l’allure d’un ange. Je commençais directement à tchater avec elle. Au bout d’une semaine j’étais tombé fou amoureux de cette ravissante demoiselle mais n’étant pas sur de ces sentiments à elle, j’hésitais à lui ouvrir mon cœur de peur qu’elle mette fin à notre relation sur le tchat, jusqu’à ce qu’elle m’annonce son départ pour un autre pays. Mon coup de cœur venait de s’éloigner de moi, même si on continuerait à communiquer grâce à zoosk.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *